Jennifer a subi le sort douloureux des femmes victimes de violences conjugales.  

Elle quitte le foyer familial à la naissance de son 2ème enfant et malgré de nombreuses requêtes auprès des services sociaux, ne peut bénéficier d’un logement aidé.

Jennifer vogue alors de foyers en foyers pendant 5 ans.

“JE SUIS MÈRE COURAGE.”

C’est pour ses 2 fils ( John Marco 9 ans et Hugh 6 ans) qu’elle garde la tête haute, ils sont sa lumière, son phare.
Elle sait ce que signifie avancer dans la vie en portant sur ses épaules des fardeaux de difficultés et d’injustice.
Trouver un emploi lorsqu’on est sans domicile fixe relève de l’impossible mais Jennifer y croit et y croit encore.

Elle ne laisse pas le vent rompre ses branches.
Elle reste debout, elle résiste à la violence de sa vie quotidienne, à la misère.

Elle fait tout pour protéger son nid, pour garantir à ses enfants la meilleure éducation possible, son but est de faire en sorte que ses enfants empruntent le chemin de l’école tous les jours.
Jennifer et ses enfants vivent depuis peu dans une seule pièce au milieu de cartons.

Elle fait preuve malgré tout d’une imagination sans fin pour protéger John Marco et Hugh de la privation.
Elle se lève tous les matins en puisant sa force et sa détermination dans le sourire de ses enfants car leurs moments de bonheur et leur épanouissement sont son carburant.

14 mai 2019