Camille n’est pas née dans son genre. Elle est née fille dans un corps de garçon.

“JE SERAI QUI JE SUIS.”

D’origine vietnamienne, elle arrive en France à l’âge de 3 ans et quitte le foyer familial à 17 ans. Elle s’engage pendant quelques années dans l’armée puis réintègre le monde civil où elle gravit les échelons et accède à des fonctions prestigieuses notamment au sein du think tank Institut Choiseul. Camille est une bosseuse. Mais le mal-être est là, toujours là.

Et c’est à 40 ans qu’elle prend la grande décision, celle de ne plus cacher l’identité de genre qui est sienne, celle de révéler au monde que la nature s’est trompée, celle de ne plus être en conflit avec elle-même, celle de devenir la femme qu’elle a toujours été. Elle sait que le chemin sera long, difficile, coûteux, solitaire, que le jugement et le regard oblique de

la société sera souvent douloureux. Et pourtant, elle a le courage de commencer sa transition.

Camille travaille depuis peu chez Social Builder, une start-up sociale qui construit la mixité et l’égalité femmes/hommes dans les métiers du numérique et dans l’entrepreunariat.

8 mai 2019